Lycée Marcelin Berthelot de Pantin

Accueil » Lycée Berthelot Pantin » Des bacheliers heureux !

Des bacheliers heureux !

Start here

BAC-750x430-1050x600

Une bachelière heureuse !

Extraits de l’interview avec Safia, élève du lycée, qui vient d’obtenir son bac S avec mention TB et mention « section européenne ».

Félicitations Safia! (…) En septembre 2018, quel cursus allez-vous suivre ? Avec quel projet ?

Je suis admise en hypokhâgne au lycée Fénelon pour la rentrée. Je n’ai pas à ce stade de projet défini, j’envisagerai de peut-être postuler au terme de la première année aux doubles licences de droit franco-allemand de Panthéon-Assas et de Panthéon-Sorbonne et à la double licence droit-histoire de Panthéon-Sorbonne. Je ne sais pas encore vers où va me mener mon année de Lettres Sup, je verrai au fur et à mesure.

Du lycée Berthelot à Pantin à Fénelon à Paris : tout un monde ! Comment vous préparez-vous mentalement ?

En effet, ce sont deux univers diamétralement différents, le jour et la nuit ! Je pense que le plus important est de rester fidèle à soi-même, se souvenir qu’il s’agit d’un choix et de s’y tenir (après tout, dans mon cas ce ne sera qu’une année). Le travail que l’on a à faire durant les vacances est en somme une préparation. Le choc sera brutal, c’est sûr et certain ; je doute qu’il puisse y avoir un moyen de l’atténuer ou qu’il y ait une quelconque préparation mentale : il faut seulement apprendre à s’adapter.

Certains.es élèves hésitent à venir en seconde à Berthelot : que pouvez-vous leur dire pour les rassurer ?

Certes ce n’est pas facile : mais vaut-il mieux une réussite méritée, honorable ou une réussite qui n’en est pas vraiment une, une réussite dans laquelle tout nous a été servi sur un plateau d’argent, sans grand mérite ? Ce n’est pas en allant dans un bon lycée parisien que vous deviendrez soudainement brillants, si c’était le cas, les mentions Très Bien y couleraient à flots.

Aller à Berthelot, c’est se confronter au monde tel qu’il est, à la réalité des choses. C’est voir tant la misère que la grandeur, la médiocrité côtoyant l’excellence, il faut bien de tout pour faire un monde. Il n’est pas possible d’éviter les difficultés éternellement, de se voiler la face continuellement.  Ainsi, vous vous direz que, oui, vous l’avez fait, vous avez réussi, vous comprendrez réellement ce que cela signifie qu’être fier de soi. Ce sentiment, vous ne l’aurez nulle part ailleurs. Je ne voulais absolument pas venir à Berthelot. Ce fut difficile, mais je peux enfin dire que je suis fière de moi, que j’ai mérité cette réussite. Avec le recul, je prends conscience que le privé ne m’aurait rien apporté de plus, peut-être quelques points en plus au bac, mais ce sont des lacunes déjà existantes avant Berthelot qui m’ont portées préjudice. Peu importe la mention, une réussite, ça se mérite !

A cela, on peut ajouter que les professeurs du privé, des lycées parisiens, mieux classés ne sont pas meilleurs que ceux de Berthelot. Ils ont les mêmes diplômes, ont fait les mêmes études. Si d’autres ont réussi à Berthelot, pourquoi pas vous ? Donnez-vous les moyens de réussir ! C’est possible. Les professeurs seront présents pour vous soutenir, vous aider en cas de difficulté, il s’agit bien là d’un lycée humain, contrairement à ce que vous trouverez dans les lycées parisiens. Tout dépendra de vous, que vous alliez à Berthelot ou ailleurs en région parisienne, vous serez confrontés à des difficultés ; ailleurs vous serez « cassés », rabaissés, vous serez découragés, à Berthelot, vous aurez du mérite. Ce n’est pas le lycée qui fait l’élève. Si vous avez été sérieux toute votre scolarité, il n’y aura pas de raison à ce que vous échouiez. A Berthelot, il y a eu et il y a des professeurs formidables, qui pourront vous enseigner, pas vous apprendre, mais vraiment vous enseigner, vous faire comprendre les choses au-delà des cours, transmettre leur passion. Ils sont disponibles, prennent le temps de répondre à toutes vos questions. Si vous êtes intéressés et motivés, ils vous donneront de quoi satisfaire votre curiosité. Tout ne dépend que de vous et de votre motivation.

Et la section européenne : vous avez admirablement réussi votre oral ponctuel et vous avez eu la mention « section européenne » sur votre diplôme du baccalauréat. Quel bilan tirez-vous de la section européenne ?

Les souvenirs que j’ai de la section euro sont les meilleurs que j’ai du lycée, en particuliers les cours d’euro de terminale. Je ne voyais pas la section euro comme un cours, c’était plutôt un temps d’échange, dans une autre langue, en toute liberté. D’avoir des cours sans appréhension, cela a permis de me décomplexer en partie par rapport à la prise de parole, surtout en langue et notamment en allemand. La section euro m’a permis d’approcher différemment le système scolaire, une ouverture d’esprit et la découverte d’une nouvelle culture que je ne connaissais pas vraiment avant la section euro et dont je suis tombée amoureuse ! Cela aura été une très belle découverte et une bonne surprise, comme quoi, il n’y a pas que du négatif à Berthelot. L’allemand occupera donc une grande place dans mes études et ma carrière professionnelle. C’est donc un bilan plus que positif !

Si vous aviez trois raisons à donner à un.e futur.e lycéen.ne pour choisir l’option section européenne, quelles seraient-elles ?

Une première raison : le bac. La section européenne, c’est des points bonus pour le bac, la charge de travail n’est pas élevée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas du  »travail en plus » à proprement parlé, c’est plus une aide. Si vous n’arrivez pas trop à participer en classe, la section euro est l’occasion de participer, de prendre confiance à l’oral en langue. Personne ne sera là pour se moquer de vous, votre niveau de langue s’améliorera, vous aurez plus de facilité tant à l’oral qu’en compréhension de l’écrit. En cours d’euro, personne ne parle parfaitement l’allemand, mais tout le monde progresse à son rythme en s’investissant. Ces cours sont aussi une aide du point de vue de la méthode en histoire-géographie, les cours d’euro permettent de s’entraîner à l’étude de document (qui compte pour près de la moitié en HG au bac).

Une deuxième raison : le post-bac. Avoir une mention section européenne est clairement un plus. Cette mention garantie un certain niveau en allemand, c’est très utile pour postuler en CPGE ou dans de grandes écoles et autres filières sélectives. L’option montre que vous êtes investi, travailleur, que vous ne vous contentez pas du strict minimum. Vous y aurez acquis une certaine efficacité.

Une troisième raison : Mme Champain-Sellier et Mme Genvo. Les cours sont vivants, dynamiques, les professeures  sont attentives, nous donnent le goût de leurs disciplines respectives. Les cours d’euro sont réellement passionnants et enrichissants : vous y acquerrez une culture inestimable.


Témoignage d’un bachelier heureux

Le nouveau Pantinen paraîtra en septembre 2018. En voici un extrait!

Pantin, le 06/07/18

Vous voulez réussir au lycée Marcelin Berthelot, alors lisez le témoignage suivant d’un bachelier « hyper » heureux !  

Ali-Hassan, vous venez d’avoir votre bac. Vous avez eu une mention  TB : Félicitations ! …  Comment vous sentez-vous ?

Je suis vraiment très content d’avoir été admis au Baccalauréat avec mention Très Bien.  Le jour des résultats, j’étais tellement ému que je ne savais pas quoi dire, ce qui montre bien que ma joie était à son apogée. Ma famille en est tout aussi fière et heureuse que moi.

Était-ce votre objectif ?

Je visais au minimum une mention Bien au Baccalauréat. J’étais donc persuadé de l’obtenir. Lorsque j’ai vu la mention Très Bien à côté de mon nom, j’ai été à la fois surpris et étonné. Je ne m’attendais vraiment pas à ça ! C’est juste génial,  je ne pouvais rien demander de mieux.

Et en septembre 2018, quel cursus allez-vous suivre ? Avec quel projet ?

À la rentrée de septembre 2018, je vais intégrer la prestigieuse Classe Préparatoire Scientifique du lycée Fénelon dans le 6ème arrondissement de Paris. J’y suivrai un cursus en deux ans dans une classe « MPSI » (Maths Physique et Science de l’Ingénieur). J’aimerais à l’issu de ces deux années pouvoir intégrer une école d’ingénieur. Conscient des enjeux du développement durable et des perspectives d’avenir en ingénierie, mon choix de carrière n’est pas encore arrêté, ces deux années me permettront d’y réfléchir et de triompher de mes hésitations sur le type d’école d’ingénieur à choisir.

Du lycée Berthelot à Pantin à ….à Paris : tout un monde ! Comment vous préparez-vous mentalement ?

Je sais qu’à Paris la concurrence sera rude. En effet, le rythme de travail y est nettement plus intense. Le travail en classe préparatoire est ainsi très exigeant et demande de l’organisation. Pour me préparer, les vacances d’été sont l’occasion pour moi de me reposer. Et oui, je compte bien en profiter le plus possible, car je vais probablement passer les deux années les plus soutenues de ma vie.

Certaine.es élèves ne veulent pas venir en seconde à Berthelot : que pouvez-vous leur dire pour les rassurer ?

À Berthelot, vous aurez des professeurs agréables et qui sont à votre écoute. C’est même un très bon lycée du point de vue des résultats au Baccalauréat, et donc un taux de réussite plutôt élevé. Vous pourrez y suivre certain cours en option que vous ne retrouvez pas nécessairement dans tous les lycées tel que le latin, le grec, l’art plastique, l’allemand section européenne. Ces options sont disponibles dès la seconde et pour ceux qui resteront à Berthelot jusqu’en terminale, vous pourrez même y suivre des cours d’informatique si vous le souhaitez. Je vous encourage donc vivement à aller à Berthelot.

 Et la section européenne : vous avez admirablement réussi à votre oral ponctuel et vous avez eu la mention « section européenne » sur votre diplôme du baccalauréat. Quel bilan tirez-vous de la section européenne ?

La Section Européenne Allemand à été premièrement pour moi un avantage puisqu’elle ma permis de renforcer mon allemand et de m’y intéresser plus que jamais auparavant. Et comme j’envisageais de continuer l’allemand dans le supérieur, cela était tout à mon intérêt. J’en tire une belle expérience car j’ai appris à m’exprimer plus souvent à l’oral et en même temps plein de choses sur l’Allemagne !

Si vous aviez trois raisons à donner à un futur lycéen pour choisir l’option section européenne, quelles seraient-elles ?

La section européenne vous permettra de découvrir l’Allemagne sous un nouvel angle avec son histoire et sa géographie. Elle vous permettra de renforcer vos capacités d’expression et d’analyse en l’allemand. Enfin, elle peut vous rapporter des points ce qui est clairement souhaitable si vous visez une mention.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :